L’ONISR dévoile le bilan de l’accidentalité routière en France en 2023

Bilan de l'accidentalité routière

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière dévoile le bilan provisoire de l'accidentalité routière en France en 2023

Les chiffres provisoires de l’accidentalité routière, en France, en 2023, ont été présentés par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

♦ Le bilan de l’accidentalité routière déclare une baisse de la mortalité routière en France métropolitaine, ainsi qu’en outre-mer ♦

Parmi les principaux résultats, l’ONISR déclare que :

  • 3 402 personnes sont décédées en 2023 sur les routes de France métropolitaine ou d’outre-mer (estimation ONISR au 22/01/2024). Ce bilan est inférieur de – 4,2 % par rapport à 2022 et de – 2,7 % par rapport à 2019, année référence sur la décennie 2020-2030.
  • En France métropolitaine, il est estimé que 3 170 personnes sont décédées en 2023, un résultat inférieur à 2022 (- 3,0 %) et à 2019 (- 2,3 %).
  • La mortalité routière est en baisse outre-mer. Elle est estimée à 232 tués en 2023, contre 283 tués en 2022 et 254 tués en 2019.*

*www.securite-routiere.gouv.fr

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Accidentalité en agglomération vs hors agglomération, quel bilan en 2022 ?​

Accidentalité en agglomération et hors agglomération, quel bilan en 2022 ?

En 2022, l’écart se creuse entre les chiffres de l’accidentalité sur les routes françaises en agglomération et hors agglomération. Et bien que le nombre de blessés graves toutes catégories d’usagers soit en baisse par rapport à 2019 en agglomération, il est en hausse hors agglomération.

Agglo, hors agglo et autoroute : un bilan contrasté

D’un point de vue global en 2022, 1 926 personnes sont décédées sur les routes hors agglomération, soit 59 % de la mortalité routière, et 1 034 en agglomération. En outre, on enregistre 7 600 blessés graves hors agglomération, soit 48 % des blessés graves, et un résultat similaire en agglomération avec 7 200 blessés graves. Enfin, l’autoroute, où 300 personnes ont perdu la vie l’année dernière, connaît une augmentation considérable de 14% de la mortalité.

Entre 2019 et 2022, on note trois évolutions majeures sur les routes de France. D’abord, le nombre de morts hors agglomération diminue de 1%, résultat d’une forte baisse des accidents mortels en voiture. Ce résultat est cependant compensé par la hausse des accidents mortels en deux-roues, à pied, à vélo et en équipements légers motorisés (les trottinettes, par exemple). En effet, les usagers vulnérables voient le nombre d’accidents exploser hors agglomération. En revanche, la progression de la mobilité douce en ville ne se traduit pas par une hausse des accidents et les chiffres restent relativement stables. Enfin, la courbe ascendante des accidents graves ou mortels sur l’autoroute se poursuit avec une hausse de 14%.

Les piétons et les vélos en danger

Lorsque l’on s’attarde sur les résultats par catégorie d’usagers, on observe que, malgré une baisse globale de la mortalité des piétons, tout environnement confondu, la majorité d’entre eux a perdu la vie hors agglomération ou sur autoroute. En effet, 25 personnes supplémentaires sont décédées sur les routes extra urbaines et 10 de plus sur le réseau autoroutier.

La tendance se confirme également pour les vélos. Face à l’augmentation de la pratique cycliste ces dernières années, +34% en zone urbaine et + 17% en zone péri-urbaine, cette catégorie d’usagers voit son taux d’accidentalité augmenter de façon significative tant en agglomération qu’hors agglomération. En effet, par rapport à 2019, le nombre de cyclistes tués en ville a bondi de 16%, principalement chez les 65 ans et plus, et celui des blessés graves de 8%. Et la tendance ne fait que s’accentuer hors agglomération où la pratique cycliste a augmenté de 18% et a vu 137 cyclistes perdre la vie en 2019, soit une hausse de 47%. Le nombre de cyclistes blessés graves grimpe, lui, de 22%.

Cycliste en milieu urbain

Les chiffres encourageants des deux-roues motorisés

Contrairement aux vélos, les deux-roues motorisés voient les chiffres de l’accidentalité s’améliorer. Bien que 715 usagers de deux-roues motorisés soient décédés en 2022 et 5 400 aient été blessés gravement, la mortalité des deux-roues baisse de 5 % par rapport à 2019 et de 13% en ville. Hors agglomération, elle augmente légèrement même si celle des plus jeunes chute, moins 40 accidents mortels.

Source : ONISR données définitives jusqu’en 2021, données provisoires 2022

Données relatives aux accidents corporels enregistrés par les forces de l’ordre, en France métropolitaine, et estimations d’après la modélisation ONISR-UGE (Registre du Rhône)

Vélo et Territoires

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

📰 [Communiqué de presse] Les radars LiDAR 3D de PARIFEX triplement homologués

« Nous sommes fiers de recevoir cette approbation officielle. C’est un grand pas en avant pour la sécurité des biens et des personnes sur les routes. En effet, le LiDAR 3D est une technologie innovante qui va nous permettre de développer des fonctionnalités complémentaires permettant de favoriser de meilleurs comportements des conducteurs. »
Paul-Henri Renard
DGO de PARIFEX

Paris, le 18.04.2023 – PARIFEX, société française spécialisée dans la conception et la production de radars multi-infractions et de solutions de comptage routier, a obtenu trois homologations pour ses radars fixes et mobiles munis de capteurs LiDAR 3D. Le NANO-CAM, radar compact pour le contrôle mobile, et le NOMAD, solution fixe pour l’environnement urbain, sont désormais homologués pour le contrôle de la vitesse. Enfin, le radar grande vitesse VIGIE double-face voit, pour sa part, son nouveau système d’exploitation homologué.

Triple homologation pour les radars LiDAR 3D de PARIFEX

Les radars PARIFEX fixes et mobiles NANO-CAM, NOMAD et VIGIE double-face munis d’un capteur LiDAR 3D ont enchaîné les homologations ces derniers mois, devenant ainsi les tout premiers radars homologués utilisant la technologie LiDAR 3D. La VIGIE double-face, conçue pour le contrôle grande vitesse dans un environnement extra-urbain, a vu son nouveau système d’exploitation optimisé homologué. Quant au radar fixe NOMAD et au capteur mobile NANO-CAM, ils sont désormais certifiés pour la mesure de la vitesse. « Nous sommes fiers de recevoir cette approbation officielle. C’est un grand pas en avant pour la sécurité des biens et des personnes sur les routes. En effet, le LiDAR 3D est une technologie innovante qui va nous permettre de développer des fonctionnalités complémentaires permettant de favoriser de meilleurs comportements des conducteurs. », explique Paul-Henri Renard, directeur général opérationnel de PARIFEX.

Un contrôle tout terrain

En hauteur et en accotement pour le NOMAD et sur trépied déplaçable pour le NANO-CAM, les radars PARIFEX contrôlent la vitesse de 30 à 250 km/h dans tout type d’environnement tel que les autoroutes, les routes nationales et départementales et les villes. Grâce aux performances de la 3D, ils permettent une meilleure identification et classification des véhicules et un suivi optimisé, y compris en cas de circulation dense. Enfin, ils sont conçus pour résister à toutes les conditions climatiques.

Une utilisation simplifiée pour l’opérateur

Léger, compact et facilement transportable, le NANO-CAM permet le contrôle de la vitesse, quel que soit l’environnement. Il offre une installation rapide et une utilisation simplifiée par l’opérateur. En effet, il suffit d’installer le boîtier sur son trépied au bord de la route, puis, l’auto calibration se fait automatiquement. Doté de son capteur LiDAR 3D, le NANO-CAM collecte les données de trafic telles que la vitesse, les dimensions, la direction, la distance de tout objet fixe ou mobile, en temps réel et à 360 degrés.

A propos de PARIFEX

Fournisseur de solutions en gestion de projets, PARIFEX accompagne ses clients, tout secteur d’activité confondu, dans la conception, le management, le développement et l’intégration de projets majeurs d’ingénierie dans l’industrie et la sécurité routière. L’entreprise s’appuie également sur son expertise afin de développer des solutions de pointe qu’elle met au service de projets de nouvelles mobilités, smart cities, etc. Fondée en 1994 à Paris, PARIFEX est présente en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient et compte des clients à travers le monde.

Contact presse

Mélissa Lacroix

Chargée de communication

mlacroix@parifex.com

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Usagers vulnérables sur la route, l’ONISR tire la sonnette d’alarme

Usagers vulnérables sur la route, l'ONISR tire la sonnette d'alarme

Selon le bilan de l’accidentalité routière en France en 2022, dévoilé par l’observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), les usagers de la route vulnérables à l’instar des cyclistes, des trottinettes et autres engins de déplacements personnels motorisés connaissent une hausse préoccupante du nombre d’accidents et de la mortalité. Zoom sur cette catégorie à risque dont le nombre d’usagers ne cesse d’augmenter.

Les usagers vulnérables sur la route en chiffres

D’un point de vue global, l’observatoire enregistre une baisse de 1,3% du nombre de blessés de toute gravité et de 1,9% des blessés graves en 2022 comparé à 2021 et 2019. La tendance est également à la baisse pour les usagers de deux-roues motorisées puisque le taux de mortalité baisse de 5%, notamment en agglomération.

Malheureusement, la tendance s’inverse pour les cyclistes et usagers de modes de déplacement personnels motorisés. En effet, l’ONISR tire la sonnette d’alarme sur l’augmentation préoccupante des accidents et de la mortalité pour les usagers les plus vulnérables. D’une part, les cyclistes connaissent une hausse de plus de 30% de la mortalité avec 244 tués, soit plus de 57 tués par rapport à 2019, et de la gravité des blessures de 13%, soit 2 600 victimes.

D’autre part, ce sont les usagers d’équipements motorisés tels que les trottinettes qui subissent une aggravation de l’accidentalité. En effet, ils sont 34 à avoir perdu la vie en 2022 contre seulement 10 en 2019. Quant aux blessures, les blessés graves passent de 400 en 2019 à 600 en 2022.

Le boom de la mobilité douce

Cycliste en milieu urbainLa pratique du vélo est en hausse à l’échelle nationale jusqu’à atteindre 33 % par rapport à 2019, dernière année avant les confinements et l’obligation de télétravail. Les trajets en vélo poursuivent leur tendance haussière puisqu’ils augmentent de 28% par rapport à 2021*. 

Les diverses aides de financement de l’état et les actions mises en place par les collectivités telles que les vélos en libre accès ont contribué à l’explosion du nombre de cyclistes sur les routes. Cependant, le danger s’étend au-delà des villes puisque la pratique cycliste hors agglomération accuse également un bond préoccupant de 47 % de la mortalité et de 22 % du nombre de blessés graves par rapport à 2019.

Autre sujet mais pas des moindres, la progression de l’utilisationLa trottinette parmi les usagers vulnérables des trottinettes électriques à travers le territoire qui compte désormais plus de deux millions d’utilisateurs. Face, entre autres, à l’augmentation des prix du carburant, la trottinette est apparue comme une solution rapide, pratique et surtout à moindre coût pour les trajets quotidiens. Pourtant, elle reste un moyen de déplacement controversée et rencontrent de nombreux écueils comme la mise en place d’une règlementation, de voies de circulation dédiées, etc.

Situation stable pour les piétons

Contrairement aux chiffres préoccupants présentés précédemment, la hausse ne se confirme pas pour les piétons dont les chiffres restent stables et prévoient même une baisse de 13% entre 2019 et 2022.

Enfin, le fossé se creuse entre les accidents de piéton en région urbaine et extra-urbaine puisque la mortalité croît davantage hors agglomération, un quart des piétons y ont trouvé la mort, contrairement aux accidents mortels en agglomération qui sont, pour leur part, à la baisse.

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Nos émissions de CO² en baisse en 2021

Notre émissions de CO² enregistrent une baisse en 2021. On vous dit tout...

Le calcul de notre bilan carbone sur 2021 révèle une baisse de 3% de nos émissions de CO².

Parmi les principaux postes qui connaissent une évolution notable de leur empreinte, on compte les achats et les déplacements dont les émissions décroissent de près de 45%

Ce résultat est le fruit d’actions d’amélioration mises en place en 2021 et 2022 sur l’ensemble des activités de l’entreprise telles que :

  • Le maintien du télétravail
  • La réduction des voyages en avion
  • L’allongement du temps de vie des ordinateurs
  • La formation sur la thématique de l’éco-conception en vue de l’optimisation de la conception et de la production des radars

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Notre réseau de distributeurs réuni dans nos locaux parisiens

Echanges et formation pour nos partenaires venus des quatre coins du continent

Nous sommes ravis d’avoir reçu nos partenaires distributeurs GET Group, PRT, Signaal et Safety Cam dans nos locaux franciliens pour deux jours d’échanges et de formation autour de nos solutions et services.

Alors que l’ensemble de notre réseau de distributeurs était réuni pour la première fois, nous avons profité de ces temps d’échanges précieux pour :

♦ Discuter sur les dernières évolutions et innovations 
♦ Partager les connaissances des différents marchés
♦ Participer à diverses démonstrations

Un grand merci à nos partenaires pour leur confiance, leur participation et leur bonne humeur !

PARIFEX_reçoit_ses_distributeurs
PARIFEX_reçoit_ses_distributeurs_2
PARIFEX_reçoit_ses_distributeurs_3

Rejoindre notre réseau de distributeurs

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

La loi 3DS autorisera bientôt les collectivités à se doter de leurs radars automatiques

LOI n° 2022-217 du 21 février 2022 relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l'action publique locale.

Qu’est-ce que la loi 3DS du 21 février 2022 qui prévoit l'installation de radars automatiques ?

La loi 3Ds relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration a été adoptée définitivement par l’Assemblée nationale et le Sénat les 8 et 9 février 2022.  Elle concrétise l’engagement du Président de la République, à la suite du Grand Débat national, d’ouvrir « un nouvel acte de décentralisation adapté à chaque territoire ». Il vise à répondre aux besoins concrets et opérationnels des collectivités locales, de leur permettre de conduire une action publique plus adaptée aux particularités de chaque territoire, de gagner en souplesse et en efficacité.

→ La loi 3DS est structurée autour de 4 piliers : la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et la simplification.

Les collectivités pourront désormais installer leurs radars automatiques grâce à la loi 3DS

Parmi les nombreux changements prévus par la loi 3Ds, l’article 10 prévoit la possibilité pour les collectivités locales d’installer leurs propres radars et de choisir leurs implantations.

Alors que jusqu’à présent, seul l’Etat pouvait installer et gérer les radars automatiques, les collectivités territoriales devraient également en avoir la compétence. Ainsi, les communes, métropoles ou encore les départements qui le souhaitaient pourront installer des radars automatiques sur leurs routes.

Le projet se fera en plusieurs étapes. D’abord, les collectivités territoriales et leurs groupements gestionnaires de voirie devront présenter une étude d’accidentalité. Puis, celui-ci devra recevoir l’avis favorable du représentant de l’Etat dans le département.

Les communes profiteront désormais de démarches simplifiées pour installer leur propres radars automatiques sur leurs routes et lutter efficacementRadar VIGIE double-face avec les acteurs locaux contre l’insécurité routière. En effet, bien que les accidents de la route aient principalement lieu en agglomération, les accidents sont plus mortels hors agglomération, principalement sur les routes départementales. On relève que 70 % des accidents corporels ont lieu en agglomération mais ils ne tuent que 28% des personnes. Ainsi, ce sont 2 tués sur 3 qui ont un accident hors agglomération, davantage sur les routes départementales que sur les autoroutes. Alors que la vitesse dans les petites routes de campagne et celles qui traversent les villages restent un fléau pour la sécurité routière, on observe une forte demande de la part des collectivités rurales qui voient chaque année le nombre d’accidents de la route augmenter sur leurs routes.

Parlez-nous de votre projet !

Etes-vous intéressé.e par la possibilité d’installer votre propre radar automatique ?
Vous envisagez d'installer un radar automatique pour contrôler :
Sur quel type de route envisagez-vous d’installer un radar automatique ?

Combien d’habitants compte votre commune ?
Avez-vous déjà entamé une demande auprès de la préfecture ?
Souhaiteriez-vous être accompagné.e dans vos démarches d’obtention d’un radar automatique ?
Si oui, pouvez-vous préciser sur quels sujets ?
Nom(Nécessaire)

Merci de votre participation !

📰 [Communiqué de presse] Première mondiale : le radar PARIFEX NANO devient le premier cinémomètre homologué utilisant la technologie de LiDAR 3D

PARIFEX_NANO-face
« Nous sommes très fiers d’être les premiers à proposer un radar avec un capteur LiDAR 3D. Cette reconnaissance officielle vient couronner plus de six ans de recherche, explique Franck Peyré, Président de PARIFEX. C’est une grande première pour le LNE et pour PARIFEX qui ont construit cette homologation de concert. »
Franck Peyré
Président de PARIFEX

Paris, le 19.05.2022 – PARIFEX, société française qui conçoit, produit et commercialise des radars multi-infractions et des solutions de comptage routier, est fière de voir le NANO homologué par le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE). Le NANO devient ainsi le premier cinémomètre utilisant un capteur LiDAR 3D pour la mesure de la vitesse homologué au monde conformément aux exigences de l’Organisation internationale de métrologie légale (OIML) et des arrêtés français.

Une grande première pour le LiDAR 3D

Le capteur NANO, utilisant la technologie LiDAR 3D, est officiellement homologué par le LNE. Il devient le premier cinémomètre à poste fixe utilisant un capteur LiDAR 3D, la technologie laser à balayage trois dimensions reconnu dans le monde. « Nous sommes très fiers d’être les premiers à proposer un radar avec un capteur LiDAR 3D. Cette reconnaissance officielle vient couronner plus de six ans de recherche, explique Franck Peyré, Président de PARIFEX. C’est une grande première pour le LNE et pour PARIFEX qui ont construit cette homologation de concert. » En effet, en remplaçant le traditionnel doppler par un capteur LiDAR 3D, PARIFEX donne un coup d’accélérateur au monde des radars grâce à une plus grande précision, un meilleur rendement et une solution évolutive ouvrant vers de nombreuses fonctionnalités.

Une étape clef dans l’évolution des radars

Les radars nouvelle génération sont bien là. Par cette PARIFEX_NANO_arrièrehomologation, PARIFEX et le radar NANO ouvrent la voie à l’utilisation de la technologie LiDAR dans le contrôle de vitesse. Pour Désiré Codo, responsable R&D de PARIFEX, « Le LiDAR simplifie l’ensemble de l’expérience utilisateur des opérateurs de radars. Le NANO a une procédure d’installation simplifiée grâce à son champ de vision à 360 degrés et à l’auto-alignement, qui permet de s’affranchir des contraintes et des coûts de génie civil habituels et de la vérification d’installation. Il permet également la modélisation 3D de l’environnement et une rapidité d’utilisation et de traitement incomparable. » Contrairement aux radars traditionnels, cette solution innovante fait preuve d’une plus grande fiabilité des données, quel que soit l’environnement et les conditions météorologiques dans lesquelles elle se trouve.

Radar multi-fonctions haute-précision

Léger, compact et facilement transportable, le NANO peut être utilisé sur poste fixe, mais convient également à un usage mobile. Il est l’outil idéal pour collecter des données de trafic fiables et ainsi répondre aux besoins des smart cities en matière de comptage routier, de classification des véhicules et de détection d’objets fixes et mobiles. Enfin, le NANO est évolutif et permet la mise en place d’un grand nombre de contrôles divers comme la détection d’obstacles sur passage à niveau, le contre-sens, la priorité à droite, la détection du stop, le dépassement de la ligne blanche, la distance inter-véhiculaire, la sécurité piéton, etc.

A propos de PARIFEX

Fournisseur de solutions en gestion de projets, Parifex accompagne ses clients, tout secteur d’activité confondu, dans la conception, le management, le développement et l’intégration de projets majeurs d’ingénierie dans l’industrie et la sécurité routière. L’entreprise s’appuie également sur son expertise afin de développer des solutions de pointe qu’elle met au service de projets de nouvelles mobilités, smart cities, etc. Fondée en 1994 à Paris, Parifex est présent en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient et compte des clients à travers le monde.

Contact presse

Mélissa Guimaraes

Chargée de communication

mguimaraes@parifex.com

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Rejoignez-nous à ITS European Congress 2022

Retrouvez PARIFEX au prochain ITS European Congress 2022.

Centre de conventions MEETT de Toulouse

Du 30 mai au 1er juin 2022

Stand D5

Les congrès ITS représentent les rendez-vous de la mobilité mondiale par excellence et sont un moyen pour la communauté des ITS de se tenir à jour de l’incroyable évolution du secteur.

Les congrès européens permettent aux leaders de l’industrie, aux développeurs, aux entrepreneurs, ainsi qu’aux décideurs des transports, de la logistique et de l’industrie informatique de partager les nouvelles idées et les progrès en matière de mobilité durable et intelligente.

Retrouvez nos radars multi-infractions à ITS European Congress 2022 - stand D5

VIGIE DOUBLE FACE, le radar haute vitesse pour les environnements extra-urbains

NANO-CAM, système de contrôle de la vitesse et de comptage

NOMAD, le radar urbain multi-infractions

Recevez votre badge gratuit !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Satisfaction de nos clients, homologation de nos produits, organisation performante… en 2022, nous poursuivons notre engagement pour la qualité

Nos engagements qualité pour 2022

Nos engagements en matière de qualité restent notre priorité pour 2022.

Notre volonté est de toujours mieux satisfaire nos clients, et, pour cela, nous mettons en place une mesure de la satisfaction client. Nous nous fixons l’objectif que 100% de nos clients souhaitent à nouveau travailler avec PARIFEX. Cet objectif sera mesuré à travers nos différentes enquêtes réalisées tout au long de l’année suite aux assistances techniques et projets en ingénierie, ainsi qu’à des entretiens avec nos clients pour l’activité radar

A l’occasion de cette nouvelle année, nous souhaitons également procéder à l’homologation de nos produits dans certains pays afin de dépasser nos frontières. 

Politique qualité 2022

PARIFEX est une société certifiée ISO 9001 et ISO 14001. En savoir plus sur la certification.

Nous contacter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Contactez-nous

S’inscrire à la newsletter